Topor : Le sérieux n’est que la crasse accumulée dans les têtes vides…

2017 marque les vingt ans de la disparition de Roland Topor. Son fils Nicolas et Jean-Michel Ribes préparent une pléiade de surprises, voyages dans les joyeux cauchemars et la libre audace de celui qui affirmait « dès qu’on parle on devient un autre ».

Topor.jpeg

Cet homme qui saute dans l’autobus, cet autre riant à la terrasse d’un café, la concierge qui monte le courrier, le président saluant la foule, ces femmes qui pleurent, ces enfants qui rentrent en classe, ce voleur qui s’enfuit…
Des acteurs, juste des acteurs ! Tout est prévu, répété, réglé, mis en place. Simples rebondissements d’une pièce écrite depuis la nuit des temps, que le monde interprète sans entracte ni relâche. Ainsi pensait Topor, acteur rebelle de la comédie humaine, qui refusait le rôle que lui avait distribué un tyrannique destin, implacablement mis en scène par la société.
Le théâtre d’idées reçues, de pantomimes mécanisées, de paroles obligées, cruelle dramaturgie de la fatalité où l’homme bégaye une vie qu’il n’a pas choisie, Topor ne voulait pas la jouer. Pour lui échapper, il fuyait souvent dans son lit et combattait en rêvant l’obscure platitude de cette réalité à laquelle il était allergique. Toute l’œuvre de Roland est un songe révolté, un cauchemar réjouissant qui ricane de l’épouvante.
Farces de plaisir et douleurs mêlés, rires torturés, tendresses cruelles, noirceur de la joie et lumière des ténèbres rugissent et sourient dans les textes, les dessins, les peintures, les chansons, les films et le théâtre de Roland Topor, qui toute sa vie a mis en scène le grand cirque du monde, celui qu’on ne peut apercevoir qu’en l’inventant. Jean-Michel Ribes

LUNDI 12 DÉCEMBRE
18H30 – LA LIBRAIRIE DU ROND-POINT MET TOPOR À L’HONNEUR
rencontre avec Frédéric Brument, Alexandre Devaux, Frédéric Pajak, Laurent Gervereau, Jean-Michel Ribes, Nicolas Topor
lecture surprise par les comédiens Pasquale D’Inca et Thierry Mortamais

20H30 – LE ROND-POINT FAIT SA FÊTE À TOPOR – SOIRÉE INAUGURALE
conception et mise en scène Jean-Michel Ribes
avec Pierre Arditi, Arrabal, Féodor Atkine, Édouard Baer, François Berléand, Marie Binet, Zabou Breitman, Lætitia Dosch, Noëlle Châtelet, Annie Grégorio, Jean-Claude Grumberg, Ghislain Hervet, Jean-Louis Jacopin, Maria Laborit, Judith Magre, Marilú Marini, François Marthouret, François Morel, Alexie Ribes, Henri Rubinstein, Héloïse Wagner, Reinhardt Wagner, Elsa Zylberstein

MARDI 13 ET MERCREDI 14 DÉCEMBRE, 20H30
LA PRINCESSE ANGINE
lecture mise en espace d’une pièce inédite de Roland Topor
adaptation Alexandre Laurent et Nicolas Topor
mise en espace Alexandre Laurent – Compagnie Polygène
avec Albert Delpy, Natacha Denat, Alexandre Laurent, Zoé Narcy, Antoine Pitoëff-Vacherie, Nicolas Topor

 

JEUDI 15 DÉCEMBRE, 18H30 ET SAMEDI 17 DÉCEMBRE, 17H
LA PLANÈTE SAUVAGE ET AUTRES FILMS
La Planète sauvage
film d’animation de René Laloux
d’après le roman Oms en série de Stefan Wul (72 minutes)
dessins originaux de Roland Topor
Et autres films :
Programme A
ITALIQUES, 
RTF / ORTF, 1974 réalisation Roger Boussino
MERCI BERNARD : LA GRÈVE DE L’HYGIÈNE France 3, 1982, réalisation Jean-Pierre Desagnat
Programme B :
ITALIQUES, RTF / ORTF, 1974 réalisation Roger Boussinot
MERCI BERNARD : UN MYTHE QUI S’ÉCROULE, France 3, 1983 réalisation Jean-Michel Ribes

VENDREDI 16 ET SAMEDI 17 DÉCEMBRE, 20H30

CABARET PANIQUE ET SES INVITÉS
soirée proposée par le groupe L’écume des songes : Nicolas Topor, Zoé Narcy, Sean Seago, David Garniel, Hervé Baumann, Said Imazatène
avec les invités Mourad Berreni (chant), Alexandre Authelain (clarinette), Léopoldine Hummel (chant, accordéon), Vanina Michel (chant, clavier), Pasquale D’Inca et Pascal Carré (chant, jeu)

 

Maxime Duchamps (et le dossier de presse)

Le Rond-Point Fait sa Fête à Topor du 12 au 17/12/16
Théâtre du Rond-Point  2bis, avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris