La misogynie vue côté féminin (a une autre gueule que l'habituelle)

Le projet photographique, en cours, de Laia Abril intitulé Une Histoire de la misogynie  s'attarde sur les prismes d'oppression de la femme à travers les âges. Premier état de son livre: l'avortement. Rencontre à ce propos au BAL ce jeudi.  

onabortion01.jpg

Mêlant témoignages, documentation historique et photographies ce premier chapitre, présenté à Arles, en 2016 est l'objet d'un livre éponyme publié chez Dewi Lewis. On abortion, premier chapitre du projet, documente et examine les dangers et les dégâts causés par le recul des droits des femmes à disposer de leur corps.

Laia Abril sera présente au BAL pour présenter et discuter son travail. La rencontre sera suivie d’une signature de l’ouvrage à la librairie. 

onabortion11.jpg

Alors qu'il existe aujourd'hui des moyens sûrs d'avorter, plus de 47 000 femmes en meurent chaque année. Freinées dans leur volonté d'agir par des tabous sociaux ou religieux qui les obligent à mener à terme des grossesses non désirées. La plupart d'entre elles sont des mineures ou victimes de viols qui subissent cette loi alors qu'elle met ne danger leur santé ou que leur grossesse n'est pas viable. Le projet de Laia Abril fait le point sur les divers états de ce manque de moyen d'accéder à l'avortement (légaux, gratuits et sûrs) en montrant les aspects éthiques et moraux. Pour cela, elle crée des séries méditatives, à partir des contraintes sociales, des blessures induites et des tabous; avec des moyens peu usités jusqu'alors. 

Réservation obligatoire
Renseignements : balbooks@le-bal.fr
Tarif unique : 6 euros
Rencontre en anglais

Maxime Duchamps le 1/03/18

Laia Abril - Une Histoire de la misogynie 1/03/18 à 20H
Le BAL 6, impasse de la Défense 75018 Paris