21 juin 2019

vie.jpg
La vie ! La vie contre quoi partout le crime et le pouvoir conspirent.
— Michel Butel
South Ho Siu Nam  -  The Umbrella Salad II  2014, Hong Kong.

South Ho Siu Nam - The Umbrella Salad II 2014, Hong Kong.

Quand tu ne connais pas quelqu'un, appelle-le "grand frère". 

Proverbe africain

Paddle Music, une pensée pour l’eau

by JP Mix

Photo collection   Charles Yisroel Goldszlagier

D’un coup, je tombe sur la photo que vous voyez, — parce que je reçois régulièrement sur mon « flux » FB (ou comment ça s’appelle ?), les publications du groupe « Yiddish pour tous », animé d’une façon extraordinaire par Charles Yisroel Goldszlagier. Je dis extraordinaire, parce qu’on y trouve non seulement des références de textes, des films, des études sur la langue, mais aussi des biographies, et, ces derniers temps, en particulier, des biographies de résistants juifs. Il y a là, je le dis, un des trésors du FB francophone, une mine de renseignements et, surtout, une montagne de travail et de passion. — Oui, en vérité, on fait de FB ce qu’on veut en faire. Ça peut être une foire d’empoigne, une suite de crétineries, et ça peut être ça — le partage d’un monde. Et donc, je tombe sur cette photo, publiée dans un article consacré à la presse yiddish en France pendant l’entre-deux guerres. Et je reconnais mon grand-père (le premier à droite), Guedali Isaac Markowicz, que personne, dans ma mémoire, n’appelait Guedali-Shaïe, mais Gustave…

Photo Tieri Briet

Photo Tieri Briet

Avant de repartir pour la mer Noire, j'étais devenu ce qu'on appelle un PSA. Une abréviation que je ne connaissais pas, et que la bénévole des Restos du Cœur venait tout juste d'inscrire au stylo bille noir sur ma fiche d'inscription. Je lui avais demandé le sens de ces trois lettres. Personne Sans Adresse, elle m'avait répondu, comme un petit électrochoc avec une voix de soixante ans mal réveillée. Comme une malédiction aussi, les initiales de la précarité me retombaient dessus une fois de plus. Les mêmes lettres que le groupe PSA. Je ne sais pas si ça veut vraiment dire Peugeot Société Anonyme ou autre chose. Je chercherai.


actu.jpg
chouard.JPG

En l'invitant au Média, Denis Robert avait clairement l'intention d'aider Chouard à se faire une place indiscutable dans le débat démocratique en se dédouanant une fois pour toutes dans une web-télé de gauche de tout soupçon d'indulgence (pour le moins : dépeindre l'obsédé antisémite Alain Soral comme un "résistant" sonne plutôt comme de la collusion pure et simple, qui dépasse de loin l'indulgence, envers l'extrême-droite) - sa complaisance envers son invité, qu'il tutoyait en ami, et au secours de qui il n'a cessé de voler, en se portant en témoin de moralité ( Je sais bien que tu n'es pas antisémite etc), jusqu'à ce qu'il finisse littéralement effondré, hébété, effaré, de voir à quel point son invité sombrait, s'enfonçait lui-même, d'une énormité à l'autre, au-delà du point de non-retour ("J'ai fait une énorme connerie", dixit Chouard lui-même après l'émission), sous le coup des questions de Matthias Enthoven (heureusement qu'il était là !) à propos des camps d'extermination, cette complaisance-là, la signification qu'avait cette invitation, étaient en elles-mêmes très préoccupantes, alarmantes, signe que quelque chose ne tournait pas rond dans certaines têtes à gauche.

brabant.jpg

La gauche française se tire dans le pied (à notre avis) avec sa formule : “Fâchés, mais pas fachos”, qui est sans doute facile à retenir, mais joue tellement en défense qu’il entérine l’idée que le mouvement naturel des pauvres en colère serait de se tourner vers l’extrême-droite, et qu’il faut donc les rappeler à la raison. Or il suffit de voir la composition sociale des cadres du Rassemblement National ou d’étudier son histoire pour constater qu’il n’a rien d’un mouvement de laissés pour compte. L’extrême droite grandit très bien sur un tout autre terreau que celui de la misère. Il suffit de voir les cas de la Lombardie, cette riche Italie du nord où est née la Ligue de Salvini, ou de la prospère Flandre belge, terre natale du très radicalement d’extrême-droite Vlaams Belang, pour le comprendre.

au

au

Prendre en compte les relations d’écodépendance et d’interdépendance peut aider à remettre l’économie au service de la soutenabilité de la vie - vie humaine, sociale et écologique. Cette soutenabilité suppose une relation équitable et harmonieuse entre l’humanité et la nature, et entre les femmes et les hommes. L’écoféminisme se propage peu à peu au sein d’autres mouvements sociaux et politiques. Pour nous, cette pensée est incontournable pour évaluer avec justesse la crise de civilisation à laquelle nous sommes confrontés et engager la transition nécessaire vers une société plus juste et compatible avec les limites de la biosphère.


cult.jpg
Easter Dress   (1986)  Sally Mann Patricia and David Schulte . © Sally Mann

Easter Dress (1986) Sally Mann Patricia and David Schulte. © Sally Mann

Organisée en cinq parties et dotée de nombreuses œuvres inconnues ou inédites, cette rétrospective Sally Mann constitue une vue d’ensemble sur quatre décennies et une vraie analyse de la manière dont le legs du Sud, à la fois patrie et cimetière, refuge et champ de bataille, transparaît dans son travail comme une force puissante et troublante qui continue de modeler l’identité et le vécu de tout un pays. → 22/09/2019
Jeu de Paume, Concorde, 1, place de la Concorde 75008 Paris

© Olivier Culmann / Tendance Floue.

© Olivier Culmann / Tendance Floue.

Interview : Pendant qu’on pouvait admirer un hommage à Philip Halsman sur les bords de l’Allier pluvieux, Pascal Therme, recouvert de sa plus belle nappe de protection - forcément à carreaux -, s’était mis à l’abri. Histoire d’en savoir plus sur le travail d’un membre de Tendance Floue, Oliver Culmann qui, depuis six mois, collectionnait les selfies du monde entier pour en tirer la substantifique moëlle avec le commissariat de l'exposition “Selfies. Ego/égaux”, aussi ludique que passionnante. → 8/09/19 Festival du Portrait de Vichy

MUSIQUE

perry.JPG

A 83 ans, Lee Perry délivre toujours annuellement son album. Vaille que vaille. Des fois, c’est triste, d’autre - comme ici- on oublie tout pour se laisser porter par les délires d’un des inventeurs du dub qui, entre Afrique, Brésil et banlieue londonienne signe chez On-U-Sound, le label d’Adrian Sherwood, son superbe Rainford. Grand disque !

Le label Warp prend le contrôle des deux chaînes NTS a partir d’aujourd’hui et pendant trois jours, célébrant les 30 ans du label avec plus de 100 heures de mixes exclusifs, de sessions live, de vidéos, de musique inédite et enregistrements d'archives organisés en émissions radio avec des contributions de Boards of Canada, Aphex Twin, Brian Eno, Flying Lotus, Danny Brown, Autechre, Kelela et des invités spéciaux, dévoilés aujourd’hui tels que Death Grips, Ryuichi Sakamoto and Extinction Rebellion. Restez à l’écoute… 

Park Jiha, photo Gunu Kim

Park Jiha, photo Gunu Kim

Faire de la nouvelle musique avec des instruments traditionnels est une question qui agite la musique depuis des siècles. Bartok, Ravel, Debussy ou Moondog ont ainsi choisi des thèmes et des modes d’ailleurs ou d’antan pour composer leur actualité musicale. Il en va de même avec les compositeurs contemporains extra-européens, comme la Coréenne Park Jiha qui innove à partir de son giri, une flûte double en bambou. Philos nous a intrigué, on a réécouté de près.

ART

Petrov-Vodkine Kuzma,  Fantaisie (détail), 1925   Huile sur toile, 50 × 64,5 cm Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie, © State Russian Museum, St. Petersburg

Petrov-Vodkine Kuzma, Fantaisie (détail), 1925 Huile sur toile, 50 × 64,5 cm
Musée Russe, Saint-Pétersbourg, Russie, © State Russian Museum, St. Petersburg

Attention, plus que quelques jours pour aller voir comment la dictature stalinienne a réussi à casser son avant-garde pour créer un demi-siècle de croûtes, rejoint d’un même élan (dans l’esprit) par tout ce qui s’est ensuite nommé art socialiste. Le Kim Kone coréen en étant le dernier avatar. Comme l’annonce le titre de l’expo : le Rouge est mis, mais c’est plutôt celui des yeux pour pleurer. → 1 juillet 2019 Les Galeries nationales du Grand Palais 3, avenue du Général Eisenhower 75008 Paris

Annette Messager,  Sleeping Heart, 2017   Duvet, mixed media, black acrylic paint, stringCourtesy Annette Messager, Marian Goodman Gallery, New York, Paris, London

Annette Messager, Sleeping Heart, 2017 Duvet, mixed media, black acrylic paint, stringCourtesy Annette Messager, Marian Goodman Gallery, New York, Paris, London

La Galerie Marian Goodman dévoile une vingtaine d’œuvres inédites d’Annette Messager, ainsi qu’un ensemble de nouveaux dessins. Le parcours en est marqué par l’apparition de sa première installation vidéo Perdu dans les limbes (2019). Annette Messager trouve ici de quoi faire patienter jusqu’à la fin du monde, qu’elle anticipe. → 19/07/19 Galerie Marian Goodman 79, rue du Temple 75003 Paris

LIVRES

mado.jpg

Transfiguré par la poésie, un formidable atelier mondial des saveurs, qui se croisent et se mêlent sans jamais se nuire, bien au contraire. Goûteux, intime et politique comme jamais. On brassera et on verra.

REPAS DU MIDI
Chez grand-maman Lavoie, Saint-Gédéon, QC

Je dirai : délicieux.
Je dirai : mon pauvre tit garçon, tu peux pas trouver ça si bon, y’a rien dans ce hachis-là.
Dirai : voulez-vous partager un sachet de thé ?
L’eau qui bout, je dirai : vos galettes au sirop, grand-maman, j’arrive jamais à les faire aussi bonnes.
Dirai quelquefois : tu as toujours aimé ça, la cuisine, tu jouais dans l’armoire, tu sortais les marmites, ta mère te voyait mener ton barda, laisse-le donc faire, j’y disais, on ramassera tout ça après.
Sans même ouvrir la bouche, je dirai : je te mettais emmitouflé dans une lèchefrite, là, devant le four, sur une chaise, et j’ouvrais la porte pour te tenir au chaud.

Charles Sagalane - 47 Atelier des Saveurs - La Peuplade éditions


L'Autre Quotidien