16 avril 2019

Marinka Masseus

Marinka Masseus

L’éphéméride du 16 avril

Photo de Marinka Masseus + Musique de Léo Ferré + Haïku de Kenneth White + Proverbe japonais + Paroles de Vincent Van Gogh : “Encore une fois je me laisse aller à faire des étoiles trop grandes.”

actu3.jpg
 
rosa.JPG

Un matin de cendres, par André Markowicz

Il ne s’agit pas de dire que nous perdons nos racines. Moi, mes racines n’ont jamais été là. Nous perdons la beauté. — Ce que nous avions, là, sous nos yeux. Pas même sous nos yeux, parce que, de fait, combien d’entre nous ne regardions même pas quand nous passions devant ? Parce qu’elle était là, cette beauté. Cette beauté — que nous avions.

ndp.jpg

Du refus de l'instrumentalisation de l'émotion collective, par Nathalie Athina

On nous vend déjà l’union sacrée devant le drame national. C’était à attendre. Il me semble essentiel de ne pas nous perdre émotionnellement, à un moment de notre histoire sociale où le peuple qui souffre a su se rassembler, et provoquer une vague proche d'une insurrection, qui fait trembler le gouvernement, quoiqu'il dise. Reprenons Notre Dame, comme le haut lieu du sacrifice de tous ces hommes morts pour qu'elle vive. Reprenons nos vies, comme le plus haut lieu de culte de cette valeur essentielle, la Liberté.

Toulouse acte 22.

Toulouse acte 22.

Toulouse nassée, gazée et matraquée comme jamais ! Récit d'une folle escalade dans la répression

Des cortèges, y compris celui des organisations syndicales, attaqués de front par la police avant même que la manifestation s’élance, à 13h. Des milliers de gens encerclés étouffant sous une pluie de gaz des heures durant. Les policiers lâchés dans la ville frappant tous ceux qui leur tombent sous la main. Telle fut samedi l’entrée en application de la loi anti-casseurs. La volonté était évidemment de décourager les manifestants avant les journées décisives du 20 avril et du premier mai. Pas sûr que ça marche. La colère monte et monte.

Ma nuit aux urgences gynéco à l'hôpital de St Denis

Nous voulons réunir des témoignages bruts, sans médiation journalistique (au-delà de la vérification de la plausibilité des histoires), sur la vie qu’on nous fait vivre. Des instantanés de notre époque qu’on hésite à qualifier, même ironiquement, de formidable. Contactez-nous si vous êtes intéressés.

Fleury-Mérogis : Mon codétenu est mort dans mes bras

Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, avril 2018. Kevin* meurt subitement dans sa cellule, dans les bras de Kilian*, son codétenu. Récemment libéré, Kilian raconte la dégradation rapide de l’état de son ami, le mépris des surveillants face à la gravité de la situation, mais aussi la pauvreté de sa propre prise en charge après le décès.

Paris Nord-Est, la Mairie annonce du pain et des jeux

En réponse à la crise du nord-est de Paris, Anne Hidalgo dévoile un volet répression assorti d’un autre d’animation culturelle pour le quartier, avec apothéose le 29 juin sur le Bassin de la Villette - en route pour les jeux du cirque…  

Soulèvement des Gilets Jaunes : de quoi est fait l'avenir ? par Jacques Chastaing

J'ai écrit cet article pour tenter de dialoguer avec tous les militants ouvriers politiques et syndicaux qui se sont entièrement investis au quotidien dans le mouvement des Gilets Jaunes et se demandent où va ce soulèvement, ce qu'il a apporté ou changé ou peut encore changer dans la situation et comment gagner.

Soudan - Voix de l'intérieur du sit-in qui a fait tomber le dictateur El Béchir

Pendant six jours, des masses de manifestants soudanais se sont mobilisées jour et nuit pour mettre fin au régime qui les gouverne depuis trois décennies. Ils ne s'arrêtent pas maintenant. 

Algérie - Solidarité avec le "carré féministe" : «La démocratie se fera avec les femmes ou ne se fera pas!»

«Il n’y a pas de peuple libre si les femmes ne sont pas libres», écrit Wassyla Tamzali. La fondatrice des Ateliers Sauvages souligne dans un autre message posté sur sa page Facebook : «Ne vous trompez pas, le combat des femmes, c’est pour libérer les hommes, et pas seulement du 5e mandat mais du plus vieux des mandats».

ailleurs.jpg
 
cult3.jpg
 
Les Figurants de “The Intruder” © 1961 LOS ALTOS PRODUCTIONS, INC. Tous droits réservés.

Les Figurants de “The Intruder” © 1961 LOS ALTOS PRODUCTIONS, INC. Tous droits réservés.

Cinéma -The Intruder, le démontage de la mécanique raciste par Roger Corman en 1962

Comme un étrange écho du passé, dans l’Amérique suprémaciste de Trump, ressort en DVD le brûlot anti-ségrégationniste de Roger Corman daté de 1962, The Intruder, adapté du roman Un Intrus de Charles Beaumont. Le premier grand rôle d’un William Shatner (futur Captain Kirk) médusant de duplicité.

Photo - Aux Douches la galerie, on entraperçoit la Nouvelle Vision 

La bascule du regard, réunit les œuvres de Pierre Boucher, Jean Moral et André Steiner. Ces artisans de la Nouvelle Vision représentent une génération de la photographie expérimentale des années 1920, issue du Bauhaus et portée par les promesses techniques de la société industrielle. Une belle impasse qui s’offre aux Douches, la galerie.

Livres - Au pays qui te ressemble : Liza Ginzburg et l’amour de l’autre

Lisa Ginzburg dit avec douceur et justesse l’obstination pour faire vivre et durer la passion qui aimante deux êtres issus d’univers séparés, la ténacité pour que dure leur mariage, en dépit de leurs trajectoires qui divergent.

Art - Nazanin Pouyandeh, inconsciente et collective

Retrouvée à Drawing Now, il y a quelques jours, la peinture de l’Iranienne Nazanin Pouyandeh nous a une nouvelle fois interpellés par sa traduction surréaliste d’une réalité du moment : la transposition mythologique au service du féminisme qui n’est pas sans évoquer Frida Khalo.

Cinéma - Coup de rétro à Beaubourg sur Želimir Žilnik, le trublion de la “Black Wave” du ciné yougoslave

Démarrage à Beaubourg la rétrospective consacrée à Želimir Žilnik, le cinéaste de la Black Wave qui a agité avec Dušan Makavejev (Sweet Movie), le cinéma yougoslave à la fin des 60’s. Trop anar pour le pays de Tito et de l’autogestion, il a eu l’insigne honneur de se voir censuré des deux côtés du rideau de fer. Rien que pour cela, il faut (re-)découvrir ce cinéaste serbe plein de panache et toujours actif.

Mathias Lehmann

Mathias Lehmann

BD - Urbain, pour une fois ? C'est l'Agora de Mathias Lehmann

Entre Europe, Amérique de sud et Afrique, Agora dresse un portrait de la rue, de la vie qui s’y déroule et des personnes qui la peuplent. Matthias Lehmann cartographie la faune et la flore de l’urbanité avec ses images composites, fausses photographies de croquis pris sur le vif, souvenirs, comme photos ratées...

Musique - PNL, fin de roman initiatique au-delà des doigts d'honneur

Si vous avez des adolescents à portée de voix, ils connaissent PNL par cœur - et depuis le début… Et, plus important, si vous vous intéressez à l’actu, pas un défilé sans une banderole avec un slogan tiré d’un de leurs titres. Deux frères, en survol et en profondeur.

Musique - Le murmure krautrock du Tangerine Dream des débuts

Encore du krautrock, ça tourne à la monomanie ici… Pas vraiment, puisque le groupe allemand en est un des originateurs (le vilain mot) et que la période prise en compte montre la mise au point d’un certain son, avant que Richard Branson et Virgin ne les fasse entrer dans les charts.

bande.jpg
 

Mix du jour - Action Sounding !

 
L’art de la performance. Un hommage à Gina Pane avec d’étonnants blues et même (même !) un morceau de Pierre Vassiliu. A vous de passer à l’action !

L’art de la performance. Un hommage à Gina Pane avec d’étonnants blues et même (même !) un morceau de Pierre Vassiliu. A vous de passer à l’action !

 
ailleurs.jpg

 
numéros.jpg
 
L'Autre Quotidien