8 mars 2019

Une femme qui n’a pas peur des hommes leur fait peur.
— Simone de Beauvoir
Une femme turque manifeste pour ses droits le 8 mars 2017 à Istanbul.

Une femme turque manifeste pour ses droits le 8 mars 2017 à Istanbul.

Politique

Germaine Greer a dit : « Je n’ai jamais été une féministe de l’égalité… Je ne pense pas que la condition actuelle des hommes représente quelque chose à laquelle je doive aspirer. » Nous devrions écarter, d’une part, l’idée que lutter pour obtenir ce qu’ont les hommes nous libérera et, d’autre part, la contrainte d’inclure les hommes dans notre mouvement. Si nous ne contestons pas le système du patriarcat, tout ce que nous gagnerons dépendra de leur bon vouloir, nos droits nous seront distribués de manière inégale et nous devrons continuer à les leur réclamer. Affirmons-le haut et fort, le féminisme, c’est libérer les femmes du patriarcat !

50 % de femmes députées ou dirigeantes d’entreprise, pour quoi faire? L’égalité entre les femmes et les hommes passe par une remise en cause du fonctionnement de l’entreprise, de la famille ou de l’école. Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

Emmanuel Macron a évoqué la colère de « la mère de famille célibataire, veuve ou divorcée, qui ne vit même plus, qui n’a pas les moyens de faire garder les enfants et d’améliorer ses fins de mois et n’a plus d’espoir », ajoutant : « je les ai vues, ces femmes de courage pour la première fois disant cette détresse sur tant de ronds-points ». A l’entendre on pourrait presque penser qu’il veut lever, magnanime, le couvercle posé sur celles qui font bouillir la marmite toutes seules, mais dans la marmite, pas de dinde de Noël. Ce sont elles qu’il plume, entre autres. Le mouvement des Gilets Jaunes les a rendues plus visibles et leur sentiment d’être oubliées s’est transformé en colère : il va falloir les écouter, leur donner la parole et surtout les entendre.

Mi-juin 2018, les députés argentins adoptaient enfin un projet de loi légalisant l’avortement durant les quatorze premières semaines de grossesse. Plus conservateur que l’Assemblée, le Sénat a finalement retoqué la loi le 9 août dernier, à 38 voix contre 31. La lutte continue donc. Plus fort que jamais. Contre un pape argentin qui a osé comparer l’interruption volontaire de grossesse à l’eugénisme nazi : «Au siècle passé, tout le monde se scandalisait de ce que faisaient les nazis pour purifier la race. Aujourd’hui, on fait la même chose, mais avec des gants blancs ». Voilà ce qui justifie la révolte des féministes argentines contre l’Église, qui est leur pire ennemie, alliée avec les nostalgiques de la dictature militaire.

La police iranienne continue à arrêter des femmes accusées d'avoir ôté et brandi publiquement leur voile pour protester contre l'obligation faite aux iraniennes depuis l'instauration de la république islamique (voir plus bas) de sortir voilées en signe de soumission à l'Islam. Le mouvement semble pourtant s'étendre. Nous le soutenons sans la moindre hésitation. On nous parlera sans doute de "nos contradictions", puisque nous défendons en France le droit pour des mères de porter le hijab (pas le burka) sans être interdites de sorties scolaires avec leurs enfants, et le droit en général pour des femmes musulmanes de se déclarer telles sans devenir l'objet de mépris, de menaces, ou de discrimination. Il s'agit pourtant dans les deux cas, et de façon limpide, de liberté. Se voiler ou non doit être un choix personnel. Si c'est le résultat d'une obligation sociale, ou d'une contrainte quelconque exercée sur une femme, peu importe en quel nom, qu'il soit de Dieu ou de la loi, le port du voile devient le symbole de la victoire d'une dictature sur ses victimes, et son imposition justifie toutes les révoltes.

Algérie : “Allô le système !”

Le système qui met en coupe réglée l’Algérie ne veut rien entendre. Et surtout pas sa jeunesse. Bouteflika se présentera donc bien pour une cinquième présidence. Raja Meziane est une chanteuse algérienne dont le destin rappelle celui de son pays : appréciée en 2007 après sa participation dans l’émission « Ahlane Wa Chabab », un télé-crochet musical algérien, à dix neuf ans, elle était invitée sur tous les plateaux de télévision d’Algérie.  Surprise pour les gens au pouvoir : ses chansons se sont mises à dénoncer la hogra, l’injustice, et la corruption. Blacklistée depuis dans les média algériens, pour être libre de ses paroles, Raja s’est réfugiée en République Tchèque. Sa vidéo sur les manifestations contre le cinquième mandat vient d’être mise en ligne.

“Les femmes se sont fait niquer à la révolution française. Elles se sont fait niquer durant la Commune. Elles se sont fait niquer durant le Front Populaire. Elles se sont fait niquer en 68. Et elles se font encore niquer au festival d’Avignon 2018, ce grand festival dont le thème revendiqué cette année est… le genre, et dont une des seules rencontres thématiques programmées qui aborde le sujet s’intitule “les femmes dans le spectacle vivant, doit-on craindre le grand remplacement ?” Je n’épiloguerai pas sur le concept de grand remplacement, concept xénophobe développé actuellement par l’extrême droite…”

Dans la lignée du Tumbr participatif “La rue ou rien”, qui collecte les messages politiques écrits sur les murs de nos villes depuis les manifestations contre la loi Travail, “Plein le dos” est une galerie photo de gilets émancipateurs qui entend constituer une œuvre collective pour la mémoire du peuple. On a besoin de vous pour récolter un maximum d'images. N’hésitez pas à envoyer vos photos. https://pleinledos.tumblr.com/

 

Culture

cody.jpg

Haïku + une vidéo de Chilla + un texte de Louis Calaferte + des photos de Cody Bratt. Et un proverbe de Géorgie qui n’a pas été écrit pour la Saint Valentin : “Dès qu'un corbeau voit une rose, il se prend pour un rossignol.” Bon 8 mars !

Solange_Cover-1475240092-1000x1000.jpg

Musique | Ce que le marketing robotisé des majors oublie c’est qu’être à la fois femme et afro-américaine aux USA sous Trump, n’est pas une mince affaire. Et que le retour de la dignité égalitaire qui semblait avancer sous Obama est plus que jamais remis en question avec ce gouvernement macho, raciste et arriéré… Alors, dès qu’on oublie le marketing ciblé, on trouve un album qui demande juste un temps d’acclimatation pour dire son actualité et sa place dans la société. Quand l’actualité du son rejoint le vécu, on atteint la bonne pop, l’expression par quelqu’un du moment dans une forme qui fait sens. Nickel !

amal2.jpg

Cinéma | Garçon manqué ou gamine pirate, jeune amoureuse coquette ou étudiante musulmane rangée, athlète et future mère de famille, Amal est le sujet singulier d'une féminité plurielle, elle est une figure insurrectionnelle qui fait la révolution avec les autres garçons en faisant la révolution pour elle-même quand, à la fin, il se pourrait bien si on veut l'imaginer ainsi qu'elle fasse un bébé toute seule. Amal passe ce vendredi soir, 8 mars, à 20h15 au Cinéma l'ECRAN, en présence de son auteur.

Toni-Servillo-in-Loro-di-Paolo-Sorrentino.jpg

Cinéma | Dès son ouverture buñuelienne il est clair que le film de Sorrentino sur Silvio Berlusconi n'est pas un biopic plan-plan, pâle reconstitution fantasmée d'une réalité simplifiée. Loro est un portrait en creux, d'abord parce que c'est le regard des autres qui fait question, ensuite parce qu'on a rarement vu au cinéma un personnage aussi triste et pitoyable que ce séducteur qui ne rêve que de pouvoir. Nos représentants de commerce qui font office de présidents de la République comme Sarkozy ou Macron ne lui arrivent pas à la cheville lorsqu'il s'agit de faire illusion.

Geometries+Sous-CutaneÃÅes.jpg

Musique | L’avantage d’une formation de pianiste classique, qu’elle assume totalement, est de pouvoir composer et subvertir les règles sans que cela fasse tâche. Et, à l’écoute des premières maquettes esquissées (et entendues) à l’hiver 2017, du premier envoi qui se la jouait concerto électro à l’album définitif, Watine a effectué une révolution copernicienne. Beauvallet, ex-Inrock, y entend des sons et une patte proche de Max Richter voire Nils Frahm, quand Olivier Lebeau y sent la présence de l’Australien OMIT… J’y entends surtout une femme qui s’est libérée de sa précédente vie et a trouvé de nouveaux terrains de jeu musicaux et autres…

elsa.png

Photo | De Georges Perec à Michel Houellebecq existe un lien de la contamination des choses, de leur envahissement depuis les années 60, avec la lente désagrégation de la famille nucléaire. Ces effets historiquement contaminants sur la dépression du couple de la petite bourgeoisie sont au coeur des photographies d'Elsa & Johanna, où tout fait spectacle et œuvre dans une déréliction assumée. Exposition à Saint-Ouen jusqu’au 24 mars. Ne la ratez pas !

cabaret-contemporain-2.jpg

Musique | A froid, ça donne ça : Cabaret Contemporain est un groupe de musique indépendante français, association de cinq musiciens compositeurs et improvisateurs, d'un producteur et d'un ingénieur du son. A chaud, c’est carrément palpitant - sur scène, comme sur disque. Découvert par hasard, en première partie d’Acid Arab, leur set autour de Kraftwerk était superbe. Un album est sorti, on en cause, là tout de suite.

Antonio-Tabucchi-e1505557638520.jpg

Livres | Antonio Tabucchi, dont le récent « Ces histoires qui arrivent » de Roberto Ferrucci, nous rappelait en beauté la profonde attention faussement désinvolte qu’il accordait à l’amitié, affectionnait notablement une forme particulière de témoignage littéraire dans ce domaine, celui de l’histoire-lettre, forme à laquelle appartiennent certains de ces textes les plus célèbres. En 2000, emmenant avec lui quelques dessins de son ami Valerio Adami (dont peut-être bien une copie de celui qui lui est directement consacré), il profite d’un bref séjour en Crète pour lui écrire, et pour ébaucher ce faisant une nouvelle visite du côté du mythe par excellence, celui du Labyrinthe et du Minotaure, mythe cher s’il en est à Fernando Pessoa comme à son traducteur et exégète italien.

Ria-van-Dijk-Tilburg-schieten-fotoserie-961x681.jpg

Playlist | Si vous appréciez nos goûts en musique, déroulez notre menu Culture, en haut à gauche de cette page, et sélectionnez “Mixes & Playlists”. Des dizaines d’heures de sons (souvent rares, toujours fouillés) vous attendent. C’est un peu L’Autre Radio.


lirelanuit.jpg

Un aperçu du n°4 de La Nuit, notre mensuel culturel, qui regarde dans ce numéro la peur en face en 152 pages pleines d’images, de musique et d’émotion.

Si vous désirez consulter un numéro complet de La Nuit gratuitement, il vous suffit de nous envoyer ce mail : nous vous enverrons une adresse URL et un mot de passe pour un numéro.

Les numéros précédents

L'Autre Quotidien