Chagrin d'Amour, le retour : Bonjour, voilà les nouvelles - elles sont pas belles !

Hip-hop barré, afrobeat, jazz soft, rock et chansons foutraques SM au menu du seul album connu de Chagrin d’Amour, le duo de Gregory Ken et Valli responsable du premier tube rap français de 81, quelques jours après l’élection de Mitterrand ressort ces jours-ci via Because. Petit retour sur un ovni de la chanson française. Cinq heures du mat, j’ai (toujours) des frissons… 

Chacun.jpg

Avec sa pochette ornée recto-verso de photos signées Richard Avedon, l’album avait de quoi intriguer à sa sortie. Il manifestait ce qui se faisait de très pointu dans la chanson française, et connaissait dixit Valli, un véritable engouement de la part des médias mainstream en étant matraqué sur les radios aussi bien nationales que libres - qui ne devaient pas vraiment écouter le contenu des paroles pour les diffuser, parce que fort loin du format de la variété hexagonale puante, ça charclait fort ( Je m’appelle Valli et je vous emmerde !/ VALLI )

Alors, au départ il y avait l’histoire d’un court-métrage envisagé à New York par Philippe Bourgoin et qui, rentré à Paris a été modifié par Gérard Presgurvic pour ne faire une chanson. Et c:'est le texte de Gérard Presgurvic qui est paru car ,trop de mots grossiers se trouvaient dans la première version- et les deux interprètes, en couple alors, on fini par chanter ensemble quand l’idée de départ était de se servir d’une voix d’homme qui racontait l’histoire du court-métrage. Une idée transformée par Valli qui, de statut de pute convoquée pour assouvir le désir de Gregory théorisait sur son statut et transformait la chanson en un tube irrésistible et premier rap français convaincant- un classique de la chanson d’ici- restant marquant à ce niveau.

Dans une récente interview, Valli déclarait qu’ils ne comprenaient pas l’engouement pour ce titre qui les voyait faire toutes les télés du moment et tourner intensivement avec des têtes d’affiche du Top Cinquante; mais que devant la demande de leur label, ils se sont résolus à faire un album. Puis, ils sont passé à autre chose, Gregory devenant la voix off de Canal + pour des années (avant de décéder en 96) , quand Valli tentait une carrière solo et de multiples expériences radio et télé avec une vrai talent et un succès certain.

Pour donner la mesure cet album ovni, il faut le mettre en parallèle avec les auteurs -compositeurs qui traçaient leur route à l’écart des gros labels ou sur des filiales plus ou moins libertaires, du côté de Pierre Vassiliu, d’Yvan Dautin (le père de Clémentine) ou plus tard d’Henriette Coulouvrat . On dira que personne n’avait tenté d’aller aussi loin alors en balançant autant sur la découverte de nouveaux sons ( on leur doit un titre afrobeat avant le succès de Fela en France, que sur une liberté de ton au niveau des paroles - la chanson Jacques a dit se posant trankilou comme une affirmation/adoption de la bisexualité et les autres titres offrant une approche décoincée du traitement chanson de la pensée d’alors qui fleurait bon le mode libertaire décoincé des 70’s.

Parfait ovni donc, dont les paroles ont gardé toute la saveur d’alors et qui se voit offrir une nouvelle jeunesse en forme de second souffle - en vinyle- par le label Because et la volonté de Valli. Et qui trouve, de suite, une drôle de résonance un peu partout. Est-ce du au fait que la qualité était là et que tout le monde s’en veut de ne pas l’avoir vu alors, ou bien que devant l’ineptie de la production hexagonale qui a pignon sur youtube, on s’aperçoit qu’on a vraiment raté quelque chose de l’air du temps? Un classique à rebours, comme qui dirait … Un vrai ! Waow Waow pouvant rendre des points niveau SM à I Wanna be Your Dog des Stooges.

Jean-Pierre Simard le 12/06/19

Chagrin d’Amour - Chagrin d’Amour - Because Music,

Chagrin-d-amour.jpg