Scott Walker est parti marcher dans l’au-delà

scott.jpg

Né à Cleveland dans l’Ohio en 1943, l’Américain résident en Angleterre fut un  modèle pour beaucoup de ses pairs, comme Bowie qui reprit l’Amsterdam de Brel, traduit par Mort Shuman, à sa suite.

Scott Walker, né Noel Scott Angel, avait commencé bassiste avant de rejoindre les Walker Brothers pour y devenir chanteur (avec quelle voix!) et d’enfiler une kyrielle de tubes au fil des sixties. Solo, il a radicalisé, peu à peu sa démarche pour aller, avant David Sylvian, Neil Hannon ou Mark Hollis tutoyer les cimes expérimentales.

Loué et admiré pour ses albums radicaux à la beauté cachée qu’il fallait assimiler peu à peu au fil des écoutes, il a fini par s’éteindre ce matin à 76 ans.

On vous conseille deux albums - Boy Child: The Best Of Scott Walker 1967-1970 pour la première période et The Drift  pour la période solo.