Traces, la mémoire par défauts de Weronika Gesicka

Dans les années 30 du siècle dernier, le stalinisme et le fascisme ont rivalisé d'audace pour travestir la réalité et promouvoir des "modèles de réalité performants" selon leurs propres critères, pour appuyer leurs dires. Et cela a tellement marqué que, petit à petit, la méthode de détournement à fait flores. Les surréalistes en avaient fait un jeu, les situationnistes une nouvelle arme politique. Weronica Gesicka lui redonne un nouveau souffle pour bousculer la frontière entre montrer et suggérer. 

Weronica Gesicka

Weronica Gesicka

Les traces sont, par définition des marques ou d'autres indications de l'existence ou du passage de quelques chose. L'évidence d'une présence. La confirmation d'une participation.

Weronica Gesicka

Weronica Gesicka

Les photos sont un exemple des traces qui racontent l'existence de gens, de situations ou de moments. Elles sont comme des marqueurs remontant d'expériences ou de situations passées.

Weronica Gesicka

Weronica Gesicka

Weronica Gesicka

Weronica Gesicka

Le projet Traces est basé sur des photographies vintage récupérées dans une banque d'images. Les scènes de famille y côtoient aussi bien la vie quotidienne que les souvenirs de vacances et ceci, dans un entre-deux mêlant vérité et fiction. Et bien malin qui pourra dire si elles sont minutieusement chorégraphiées ou tout bonnement spontanées.

Weronica Gesicka

Weronica Gesicka

Comme nous ne savons absolument rien des liens qui unissent les personnages présents sur les photos, nous devons supposer une quelconque vérité à leurs gestes et postures. Qui sont ou étaient ces gens sur les clichés ? Sont-ils des acteurs exprimant le bonheur familial ou seulement de vraies personnes dont les images ont été mises en vente par la banque d'images ? On y note la présence de certains, quand d'autres sont en voie de disparition à l'image, tout en laissant juste leur trace. 

Weronica Gesicka

Weronica Gesicka

Weronica Gesicka

Weronica Gesicka

Ces images, modifiées de plusieurs façons sont alors appréhendées dans un nouveau contexte : nos souvenirs de ces gens et des ces situations sont transformés et font émerger un toute nouvelle réalité.

Weronika Gesicka

Weronica Gesicka

Weronica Gesicka

Weronica Gesicka

Weronica Gesicka

Weronika Gesicka est une photographe polonaise qui travaille sur la mémoire et ses mécanismes. Elle est en quête de tout ce qui touche, scientifique ou non, aux procédés mis en œuvre à cette occasion à propos de la mémoire et de l'oubli. En dehors de la photographie, elle est aussi créatrice d'objets à Varsovie.

Jean-Pierre Simard (avec Lens Culture)

Plus sur Weronika Gesicka, ici