Thomas Robson : "Home Made Histories"

Après 14 ans à travailler à la BBC Newsroom de Belfast pendant les années les plus dures du conflit en Irlande du Nord, Thomas Robson se décrit lui-même comme un artiste en convalescence du design graphique télévisé. 

001thomasrobsonhomemadehistories_465_453_int.jpeg

La sinistre expérience de travailler sur un support visuel sans cesse en editing lui a donné un malaise qui allait montant au fil des ans, parce que cela l'obligeait à ne plus différencier les images des événements montrés et mixés d'avec ceux du monde réel.

002trobsonhomemadehistories_465_386_int.jpeg

Robson commença à se demander comment le spectateur pourrait au mieux recevoir les images produites et il est arrivé à sa pratique d'aujourd'hui, une technique qui mêle des éléments graphiques classiques à d'autres plus prosaïques. Ainsi, il fabrique des images qui prennent les contours extérieures de tableaux de maître,dans les quels surgissent des éléments qui entrent en collision avec le tableau connu par des ruptures de style et d'époque. Il appelle cela de l'Art Remix

C'est ainsi que Home Made Histories mixe peintures de maître et univers de pulp et le décrit ainsi : varier l'esthétique par de nouveaux inserts visuels. 

Home Made Histories juxtapose l'univers familial anglais de rêve des XVII et XVIII siècles avec des images à sensation extraites des magazines pulp des années 50 et 60. Et cela renvoie, d'après lui, à ce qui se trouve réprimé dans les tableaux originaux, tout un univers d'abus, d'oppression, annonçant la montée de l'empire britannique.
015trobsonhomemadehistories_465_309_int.jpeg

Jean-Pierre Simard (infos Dangerous Minds)

 Anatomy Rocks—Flesh and bones in contemporary art ( Cernunnos publishing) Participation à ce livre aux côté de Damien Hirst et Mark Ryden)