Le Kenya digital d'Osborne Macharia

Le Kenya digital d'Osborne Macharia

Adepte pour ses publications de sujets transverses, le photographe kényan Osborne Macharia ne s'occupe pas que de personnages aussi forts que décalés et posés ; il en fait ressortir le style inhérent à la situation de manière frontale. Et hop ! Hip-hop

Après s'être occupé de la Ligue des Grand-pères extraordinaires de Niamey, le photographe Osborne Macharia s'occupe aujourd'hui de "Kabangu", un autre groupe de grand-pères qui sont à la fois employés de sécurité la nuit et aficionados de hip-hop le jour. Ils sévissent à Kariobangi, une banlieue de Nairobi. En vrais b-boys, ils ont suivi l'évolution de la scène musicale depuis les années 80 et s'occupent aujourd'hui de coacher des artistes qui veulent percer dans l'industrie du disque. Ils diffusent à leur manière les cinq principes du genre : MCing, DJing, breakdancing, graffitti et savoir qu'ils instillent à leursartistes en devenir, à travers la reconnaissance de principes de base comme la paix, l'égalité, la prospérité et la justice sociale. 

( Infos OkayAfrica) - En prime, un portrait du photographe et des multiples aspirations.