Va-et-vient, par Emmanuel Delabranche
 © Emmanuel Delabranche

© Emmanuel Delabranche

il y a non loin un supermarché au cœur d’un centre commercial une architecture d’arcades peintes de rouge vif avec quelques boutiques franchisées semblables à celles de vos villes à celles des galeries marchandes que vous parcourez
il y a non loin une forêt une réserve de nature quelques animaux où les saisons parviennent encore à se montrer et que des costumes tailleurs sillonnent le midi venu le dimanche aussi un peu d’air et de sport pour se maintenir
il y a non loin encore des fermes qui meurent aux bêtes trop nourries aux champs travaillés la nuit que l’on veut acheter raser pour bâtir de nouveaux supermarchés plus grands aux parkings plus vastes comme des rêves d’enfants
il y a non loin des bureaux à louer par centaines des plateaux vides des open-spaces aux plafonds quadrillés de dalles fibreuses et de néons fatigués activités réduites nouvelle économie mondialisée
des lotissements presque neufs des maisons standard des maisons qu’on occupe la nuit venue alités dans des pièces aussi petites que nos rêves nuit noire et qu’on quitte au matin à peine douchés il y en a par milliers comme les véhicules qui en partent et y ramènent journée passée

Emmanuel DELABRANCHE
"Dès que l’autorité se prétend légitime, elle demande à être déconstruite", Gilles Deleuze, « L’Abécédaire ».


Emmanuel Delabranche est architecte. Il construit, enseigne, écrit et photographie. Vous pouvez le retrouver sur son site et sur Twitter @edelabranche.