ENTRÉE DES ABONNÉSMember Login
Me connecter
Bienvenue, (First Name)!

Oublié? Show
Log In
Enter Member Area
Mon Profil Pas abonné? Inscrivez-vous Log Out
Sentry Page Protection
L'Autre Quotidien

Mode d'emploi

L'Autre Quotidien se lit en tournant les pages comme un journal . Utilisez les flèches à gauche et à droite de l'écran. Pour naviguer rapidement dans le site, cliquez l'icône menu. Le lien Archives vous donnera un accès direct aux grandes catégories du journal (Actualités, Art, Livres etc). Cliquer sur Aujourd'hui ramène au numéro du jour. Et voilà. C'est simple.

Pendant le pillage, la culture grecque continue : Egée, rêvée des Cyclades

Pendant le pillage, la culture grecque continue : Egée, rêvée des Cyclades

Comme Ulysse,  Marc Buronfosse a craqué sur les Cyclades, et Paros en particulier. Et comme pendant le pillage de la Grèce, la culture y continue, il a commencé à monter des projets artistiques sur place, avant d’y enregistrer une ode à la mer avec des musiciens du cru : AEGN

Paros a quelque chose de très équilibré : d'un côté, c'est un lieu de vacances avec la mer, le soleil, et de l'autre, chargée d'histoire et de culture.  Je pense qu'il y règne une atmosphère assez palpable, due à une connexion avec une histoire très ancienne. Le premier poète lyrique de l'histoire de l'humanité, Archiloque, était de Paros. C'est le premier qui se soit exprimé à la première personne et qui ait fait état de ses propres sentiments. L'idée de créer un événement culturel sur l'île est venue tout naturellement.

L'idée de départ du disque consiste à avoir un son plus électrique, voire électronique. Lors d'un séjour à New York, je suis tombé sur la Fender VI. C'est une guitare conçue par Leo Fender au début des années 60. Elle compte six cordes qui sonnent une octave en dessous d'une guitare traditionnelle. Je voulais faire une musique assez simple, atmosphérique, basée sur la sensation du son. L'utilisation de la Fender VI et des pédales d'effet m'a ouvert cette porte. Et puis je ne suis pas tout seul. Dans le groupe que j'ai réuni, le trompettiste Andreas Polyzogopoulos, que j'ai connu en 2012 à l'occasion du festival, a la même approche et utilise beaucoup l'électronique. C'est un musicien fantastique, très lyrique, avec un son que j'adore. Il y a eu aussi une rencontre importante avec le guitariste Marc-Antoine Perrio qui est complètement à l'aise avec cette culture du traitement du son. Arnaud Biscay, qui est un batteur de jazz, fait également beaucoup d'électronique. Il a une approche très particulière, il était le batteur idéal pour ce projet. Enfin, le pianiste Stéphane Tsapis, qui joue plutôt en acoustique, mène en parallèle une recherche par rapport à la musique traditionnelle grecque (son père est grec, ndlr), avec l'envie de retrouver ses racines. Il m'a paru intéressant de faire appel à lui pour achever la connexion avec la Grèce.

L’album s'est fait à partir de réflexions exclusivement musicales, dans le contexte de Paros qui a complètement alimenté notre imaginaire. On a décidé par exemple de placer la batterie comme élément central du disque. Les patterns, les grooves de batterie forment le noyau de la plupart des morceaux. Dans le disque, la batterie est mixée en conséquence. Marc-Antoine Perrio, le guitariste, crée des nappes sonores. Et la trompette, mélodiquement, se place "au-dessus", si je peux dire. En ce qui me concerne, la Fender VI me permet de jouer des accords, et pas seulement une ligne de basse. 

Marc Buronfosse

Si vous aimez l’ambient et les climats vaporeux qui glissent au fil des vagues, c’est un album de rentrée plus que conséquent, réminiscent de Molvaer et de Truffaz.

Marc Buronfosse - AEGN (Abalone Productions/L’Autre Distribution)

Une rentrée à l'électricité du cirque contemporain

Une rentrée à l'électricité du cirque contemporain

La Bristol révolution expliquée en 25 minutes trip-(ho)pantes

La Bristol révolution expliquée en 25 minutes trip-(ho)pantes

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out