ENTRÉE DES ABONNÉSMember Login
Me connecter
Bienvenue, (First Name)!

Oublié? Show
Log In
Enter Member Area
Mon Profil Pas abonné? Inscrivez-vous Log Out
Sentry Page Protection
L'Autre Quotidien

Mode d'emploi

L'Autre Quotidien se lit en tournant les pages comme un journal . Utilisez les flèches à gauche et à droite de l'écran. Pour naviguer rapidement dans le site, cliquez l'icône menu. Le lien Archives vous donnera un accès direct aux grandes catégories du journal (Actualités, Art, Livres etc). Cliquer sur Aujourd'hui ramène au numéro du jour. Et voilà. C'est simple.

Quel visage présente la France en juin 2016 ?

Quel visage présente la France en juin 2016 ?

Quel visage présente la France en juin 2016 ?
Marianne n'est plus qu'un flic déguisé en extra de l'Empire.
Gavroche se prend les éternels coups de trique.
Big Brother traque l'opposant sur ses écrans implacables.
Nous ne l'acceptons pas, ne l'accepterons jamais.
(et il n'était pourtant pas prévu que L'Autre Quotidien soit TELLEMENT politique. La situation nous contraint à l'être.)
--------------------------------------------------
Ceci ne s'adresse pas à vous, mais aux indifférents, que vous pourriez avoir, tout comme nous, envie de convaincre d'enfin se réveiller, et de se soulever, au lieu de continuer à vivre écroulés / hébétés sous les neuroleptiques et somnifères médiatiques (Necker, Daesh, la mondialisation, la compétitivité, les rouges, l'Euro...).

Vous leur dîtes quoi ? Voilà notre essai à nous :

Indifférents, songez que l'état policier légitimé par le gouvernement Hollande n'est qu'un début. Ses successeurs continueront en pire encore. Avec cette chère technologie qui permettra de surveiller les gestes, actes et pensées de chacun. Et le bon vieux flash ball ou ses successeurs 5.0. Écerveleurs ? Dénerveurs ? Tatoueurs à vie. Et bien sûr, l'indémodable matraque. Pourquoi auraient-ils le moindre scrupule ? Nous n'aurons même pas voté pour eux. Par contre, par votre indifférence, ou votre complicité, parce qu'il y a quand même des gens qui applaudissent cette omniprésence policière dans la vie publique, c'est la tyrannie que vous appelez de vos voeux. Et Daesh n'est pas la moindre excuse à tout ce que nous voyons arriver en France depuis trois mois (même si l'hurluberlu du FN Gilbert Collard croit que ce sont des "ilslamo-gauchistes" qui manifestent dans les rues, même au FN, personne n'arrive vraiment à le croire, c'est dire). Cazeneuve, Valls et Hollande devraient avoir honte d'utiliser cet argument du terrorisme pour justifier la répression des opposants à leurs lois. Parce qu'il y a Daesh, il faudrait accepter que les heures supplémentaires soient moins bien payées ? Qu'il n'y ait plus d'heures de travail à respecter dans les entreprises ? Vous voyez un quelconque rapport ?

Mais de qui se moquent-ils ? De nous. 
Et ceux dans le public qui ne trouvent pas cela drôle, ils leur tapent dessus.
Bêtes et méchants, les clowns qui se savent mal-aimés.
Hypocrites et malfaisants, les pouvoirs en place (innombrables, l'histoire est vieille comme le monde) qui comptent sur la peur pour se faire réélire, puisqu'ils ne convainquent pas par la raison.

L'Autre Quotidien
www.nuitetjour.xyz

 
Comme ravi, en extase et délivré de toutes pensées, par Claro

Comme ravi, en extase et délivré de toutes pensées, par Claro

Barbarella avant Barbarella, c'était Marie Mathématique

Barbarella avant Barbarella, c'était Marie Mathématique

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out