ENTRÉE DES ABONNÉSMember Login
Me connecter
Bienvenue, (First Name)!

Oublié? Show
Log In
Enter Member Area
Mon Profil Pas abonné? Inscrivez-vous Log Out
Sentry Page Protection
L'Autre Quotidien

Mode d'emploi

L'Autre Quotidien se lit en tournant les pages comme un journal . Utilisez les flèches à gauche et à droite de l'écran. Pour naviguer rapidement dans le site, cliquez l'icône menu. Le lien Archives vous donnera un accès direct aux grandes catégories du journal (Actualités, Art, Livres etc). Cliquer sur Aujourd'hui ramène au numéro du jour. Et voilà. C'est simple.

Jean-François Joly et l’exil en son royaume photographique

Jean-François Joly et l’exil en son royaume photographique

Aznavour chantait autrefois que " La misère devait être moins pénible au soleil". On sait depuis ces dernières années guerrières que ce n'est même plus vrai… Alors d'un exil, l'autre, comme dirait Louis-Ferdinand Céline, regardons la misère dans les yeux. Si loin, si proche. Dans nos rues ou pas loin, Jean-François Joly cherche l'humanité et redonne de la dignité à ses sujets. 

Jean-François Joly présente pour la première fois cette trentaine de tirages noir et blanc réalisés à travers l’Europe entre 1998 et 2013 à la Maison Européenne de la Photographie. Son travail articulé autour des naufragés politiques, sociaux et ethniques, l’a amené à s’interroger, avec cette série inédite, sur la condition des Roms en Roumanie, au Kosovo, en France et en Macédoine. Il y livre un témoignage aussi puissant que dérangeant, sur ces populations marginalisées et stigmatisées, à travers une galerie de portraits qui rend toute leur dignité à ces exilés sans terre.

Depuis le début des années 1990, Jean-François Joly a inscrit le portrait au cœur de ses préoccupations de photographe documentaire, aussi bien pour ses projets personnels que pour ses résidences artistiques ou ses commandes institutionnelles. Il y privilégie les moyen et grand format afin de créer une relation singulière avec la personne photographiée sur le long terme ; comme pour sa série « Naufragés », sur des personnes vivant en marge de leur société dans diverses capitales pour lequel il a reçu en 2000 le Prix Alpa de la ville de Vevey. Son« Terres d’exil, l’Europe rom » sur la place des Roms dans la construction européenne lui a valu, en 1997, la bourse Mosaïque du Centre National de l’Audiovisuel du Grand Duché du Luxembourg.

Du simple constat humaniste du photo-reporter aux prises de vues impeccables de classicisme, un travail plus que frappant sur le quotidien européen qui se vit et évite de se faire oublier dans les marges. 

Jean-François Joly / Terres d’Exil -> 5/06/16
La Maison Européenne de la Photographie
5/7 Rue de Fourcy - 75004 Paris

Ces nuits sont à toi, Alexis. Par Marie Cosnay et Myrto Gondicas

Ces nuits sont à toi, Alexis. Par Marie Cosnay et Myrto Gondicas

Des fleurs pour s'en-senser… une exposition très "hard flowers"

Des fleurs pour s'en-senser… une exposition très "hard flowers"

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out