ENTRÉE DES ABONNÉSMember Login
Me connecter
Bienvenue, (First Name)!

Oublié? Show
Log In
Enter Member Area
Mon Profil Pas abonné? Inscrivez-vous Log Out
Sentry Page Protection
L'Autre Quotidien

Mode d'emploi

L'Autre Quotidien se lit en tournant les pages comme un journal . Utilisez les flèches à gauche et à droite de l'écran. Pour naviguer rapidement dans le site, cliquez l'icône menu. Le lien Archives vous donnera un accès direct aux grandes catégories du journal (Actualités, Art, Livres etc). Cliquer sur Aujourd'hui ramène au numéro du jour. Et voilà. C'est simple.

Contre la fugacité du monde

Contre la fugacité du monde


Au flux du monde qui passe, Mathieu Dufois oppose son travail qui pioche dans le flux des images pour en montrer et la fugacité et le souvenir. Une mémoire, mais taillée dans la masse. illusion du souvenir pour marquer le souvenir de l'illusion… 

Mathieu Dufois, L’éclipse 06, 2014 Dessin à la pierre noire — 75 × 106 cm Courtesy of the artist & La Galerie Particulière, Paris

Mathieu Dufois, L’éclipse 06, 2014 Dessin à la pierre noire — 75 × 106 cm Courtesy of the artist & La Galerie Particulière, Paris

 

Le monde est un théâtre et Mathieu Dufois a choisi de le mettre en scène avec une production de dessins, maquettes et vidéos animées, faites à partir de celles-ci en faisant du dess(e)in le fondement même de son travail. Opérant par récupération et recyclage de séquences d’archives, de films et de photographies passées, il redonne vie à ses figures pour en faire les acteurs de scenarii mémorables, transformant son atelier en un studio de cinéma.

Passé maître ès bricolage, il n’a pas son pareil pour reconstituer tout un décor urbain comme ressurgi du fin fond de notre mémoire : ici, un mur recouvert d’affiches dont une de la célèbre série des Ziegfeld Follies, productions théâtrales chères au Broadway des années 1910-1930 ; là, un terrain vague, copie conforme d’une situation rencontrée à Bruxelles qui avait accroché son regard ; là encore, les ruines de façades d’immeubles qui font penser à tant et tant de sites dévastés de par le monde.

L’art de Dufois offre une double expérience : celle de la découverte de l’envers du décor, avec l’occasion de découvrir les procédés de réalisation, plastiques et cinématographiques, que l’artiste met en œuvre. Et d'autre part, celle d’une projection mentale. Sa démarche repose sur la potentialité qu’a « la mémoire des images » de trouver un écho prospectif dans le temps et dans l’espace.

Mathieu Dufois — Celles qui restent -> 7 /05/16
La Galerie Particulière - 16 rue du Perche 75003 Paris
www.lagalerieparticuliere.com

 

 
Medi Holtrop, farouche païenne

Medi Holtrop, farouche païenne

Ce que nous sommes (ce soir), par Arnaud Maïsetti

Ce que nous sommes (ce soir), par Arnaud Maïsetti

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out