Saul Leiter, le photographe qui se voyait comme un peintre

Saul Leiter, le photographe qui se voyait comme un peintre

Fasciné par la peinture, et particulièrement par celle de Rothko, Saul Leiter a été parmi les premiers à voir la ville en couleur. Un changement dramatique par rapport à un siècle de photos urbaines en noir et blanc, qui avaient fini par nous persuader qu'une grande ville n'est qu'un contraste d'ombre et de lumière. Une carte postale un peu rétro. Sa mort récente a soudain fait parler de ce photographe qui disait rechercher l'anonymat. Un livre vient de révéler, par exemple, à quoi il a passé secrètement les années 90 : peindre par-dessus des centaines de ses photos noir et blanc. Le noir et blanc, la couleur, et les tableaux secrets du photographe qui se voyait comme un peintre - la rétrospective qui vient de s'ouvrir à Londres couvre pour la première fois tous les aspects de l'oeuvre de ce photographe hors du commun.

 

la couleur

 

les tableaux