ENTRÉE DES ABONNÉSMember Login
Me connecter
Bienvenue, (First Name)!

Oublié? Show
Log In
Enter Member Area
Mon Profil Pas abonné? Inscrivez-vous Log Out
Sentry Page Protection
L'Autre Quotidien

Mode d'emploi

L'Autre Quotidien se lit en tournant les pages comme un journal . Utilisez les flèches à gauche et à droite de l'écran. Pour naviguer rapidement dans le site, cliquez l'icône menu. Le lien Archives vous donnera un accès direct aux grandes catégories du journal (Actualités, Art, Livres etc). Cliquer sur Aujourd'hui ramène au numéro du jour. Et voilà. C'est simple.

Sauver la musique syrienne de l'oppression, de la dispersion et de l'oubli

Sauver la musique syrienne de l'oppression, de la dispersion et de l'oubli

Arméniens, chrétiens syriens, yazidis, musulmans soufis ou chiites, et jusqu'aux anciens chants folkloriques des musulmans sunnites, considérés impurs : toute la musique syrienne est menacée de disparition. 

® Khaled Akil

® Khaled Akil

Jason Hamacher, qui vient de la scène hardcore-punk de Washington DC, avait fait plusieurs voyages en Syrie pour enregistrer des chants dévotionnels soufi juste avant qu'éclate la guerre civile. Beaucoup de ces chants ont été rassemblés dans la compilation "NAWA: Ancient Sufi Invocations and Forgotten Songs from Aleppo", sortie cette année par le label "Lost Origin Sound Series & Electric Cowbell Records", qui s'efforce de sauver le plus possible de musiques menacées par la guerre, les déplacements forcés de population, l'avancée de l'état islamique qui s'en prend à toute culture dans la région (ironie) la plus cultivée du monde, ou du moins depuis le plus longtemps, la Mésopotamie, où sont nées les plus anciennes villes du monde. Arméniens, chrétiens syriens, yazidis, musulmans soufis ou chiites, et jusqu'aux anciens chants folkloriques des musulmans sunnites, considérés pas assez purs : tout est menacé de disparition. On pourra, ou non, sauver Palmyre, et ses anciennes colonnes. La musique, il faut l'emporter avec nous, la porter dans nos coeurs, et elle ne disparaîtra pas. 

Après avoir enregistré une nuit, dans une ferme, ce chant soufi; Jason Hamacher en a demandé la signification aux participants de la cérémonie. Leur réponse l'a bouleversé : "C'est ainsi que nous combattons le terrorisme." 

 
 
Images à charge au BAL, histoire de la photographie d'enquête

Images à charge au BAL, histoire de la photographie d'enquête

La bataille d'Aboudia, peintre d'Abidjan en guerre

La bataille d'Aboudia, peintre d'Abidjan en guerre

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out