ENTRÉE DES ABONNÉSMember Login
Me connecter
Bienvenue, (First Name)!

Oublié? Show
Log In
Enter Member Area
Mon Profil Pas abonné? Inscrivez-vous Log Out
Sentry Page Protection
L'Autre Quotidien

Mode d'emploi

L'Autre Quotidien se lit en tournant les pages comme un journal . Utilisez les flèches à gauche et à droite de l'écran. Pour naviguer rapidement dans le site, cliquez l'icône menu. Le lien Archives vous donnera un accès direct aux grandes catégories du journal (Actualités, Art, Livres etc). Cliquer sur Aujourd'hui ramène au numéro du jour. Et voilà. C'est simple.

Daniel Mayrit :  donner un visage aux 100 personnes les plus puissantes de Londres

Daniel Mayrit : donner un visage aux 100 personnes les plus puissantes de Londres

Daniel Mayrit vient de recevoir le prix du meilleur livre de photos de l'année pour "You Haven't Seen Their Faces", un recueil d'abord tiré à 300 exemplaires seulement (!) des photos des cent personnes les plus puissantes de Londres trouvées sur l'internet, puis retravaillées pour leur donner l'air d'être des photos de télésurveillance. Car il y a quelque chose de louche à la puissance, souvent occulte, de l'argent (d'ailleurs, sur les cent personnes recherchées, il en manque une, dont n'existe à ce jour pas la moindre photo, ce qui est sans doute le signe ultime de la puissance invisible). L'idée du livre est venue à Daniel Mayrit après qu'il ait appris que la police londonienne distribuait des images de télésurveillance floues et ne prouvant rien de gens recherchés pour leur participation aux émeutes urbaines de 2011. Pourquoi ne pas retourner le procédé ? Et en profiter pour ajouter des commentaires (très drôles) sur les surprotégés maîtres de la City, et donc de Londres.


Quelques mois après les émeutes de 2011, la Police métropolitaine londonienne a distribué des fascicules dans les boîtes aux lettres, ceux-ci montrant des photographies des jeunes sensés y avoir participé. Ces images de piètre qualité, limite amateur, l'étaient à double titre : par la volonté des autorités et le peu de soin apporté à la diffusion des clichés. Mais en réalité, en repensant à tout cela, que savons-nous vraiment à propos de ces gens ? Sans aucune contextualisation des faits ni explication de ceux-ci, devions-nous simplement croire qu'ils étaient coupables, du simple fait de s'être retrouvés sous l'objectif des caméras de surveillance londoniennes ? Ce livre-ci entend s'approprier les techniques et modalités de la surveillance technologique dans un tout autre but visuel. Son objet n'est pas la visée habituelle des caméras de surveillance, mais de montrer la liste des 100 personnes les plus puissantes de Londres, telle que définie par le magazine Square Mile en 2013.  Ceux qui sont représentés ici appartiennent tous à un secteur de l'économie dont on peut affirmer qu'il est fortement responsable, dans la conscience collective, de la situation économique actuelle ; malgré le fait qu'ils soient tous relativement méconnus et profitent d'un anonymat qui tombe très bien pour eux.  Dès lors se pose la question suivante : en suivant le même cheminement de pensée,  si nous ne pouvions affirmer que les photographies des jeunes diffusées par la police à la suite des émeutes prouvaient une quelconque responsabilité, nous ne pouvons pas totalement affirmer non plus que les gens ici représentés ne sont pour rien dans les scandales financiers en cours. Mais, le sont-ils ou bien ?  
© Daniel Mayrit

daniel-mayrit-006.jpg
 

Published by RIOT BOOKS
Design: Verónica Fieiras
Map Design: Mario Orellana
Screw bound
Size: 25,5cm x 17,5cm
Number of Pages: 101
Inside Paper: Kraft 80gr
Cover Paper: Kraft 140 gr
Limited edition of 350, signed by the author.
2015, Madrid, Spain
https://vimeo.com/122653225
Winner 2015 Photobook Award:

Syrie : les soldats égyptiens vont-ils être envoyés au casse-pipes à notre place ?

Syrie : les soldats égyptiens vont-ils être envoyés au casse-pipes à notre place ?

Réponse d'un "expert" de l'industrie pétrolière à Greenpeace : "You, son of a bitch !"

Réponse d'un "expert" de l'industrie pétrolière à Greenpeace : "You, son of a bitch !"

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out