ENTRÉE DES ABONNÉSMember Login
Me connecter
Bienvenue, (First Name)!

Oublié? Show
Log In
Enter Member Area
Mon Profil Pas abonné? Inscrivez-vous Log Out
Sentry Page Protection
L'Autre Quotidien

Mode d'emploi

L'Autre Quotidien se lit en tournant les pages comme un journal . Utilisez les flèches à gauche et à droite de l'écran. Pour naviguer rapidement dans le site, cliquez l'icône menu. Le lien Archives vous donnera un accès direct aux grandes catégories du journal (Actualités, Art, Livres etc). Cliquer sur Aujourd'hui ramène au numéro du jour. Et voilà. C'est simple.

Anselm Kiefer nous ouvre sa bibliothèque au-delà du sublime

Anselm Kiefer nous ouvre sa bibliothèque au-delà du sublime

Anselm Kiefer, Nigredo (détail), 1998 – Plomb, acier, fil métallique, huile, sel, plâtre, résine, acrylique et pastel 320 x 160 x 100 cm © Anselm Kiefer – Photo © Ben Westoby – Courtesy White Cube

Anselm Kiefer, Nigredo (détail), 1998 – Plomb, acier, fil métallique, huile, sel, plâtre, résine, acrylique et pastel 320 x 160 x 100 cm © Anselm Kiefer – Photo © Ben Westoby – Courtesy White Cube

Révéler l’œuvre par d’autres pratiques, c'est le pari tenu par Anselm Kiefer à la BNF, qui fait dialoguer ses livres avec sa peinture et ses sculptures. Cent propositions, réalisées entre 1968 et 2015, associées à des sculptures et des tableaux récents.

Mondialement reconnu, Anselm Kiefer l'est pour ses tableaux et ses sculptures, quand ses livres, qui représentent soixante pour cent de son travail, n’ont jamais fait l’objet d’une rétrospective en France. Ces œuvres uniques évoluent au cours des décennies, pouvant atteindre de grandes dimensions. Ils intègrent dans leurs pages divers matériaux, tels l’argile, le sable, la cendre, les cheveux, les plantes, la paille, des photos… et le plomb, medium privilégié de l’artiste, utilisé sous forme de feuilles ou de fragments, avant de devenir les livres eux-mêmes, pesant entre 70 et 200 kg. 

En deux cabinets de lecture, ses premiers livres conceptuels utilisent la photographie, son autre medium indissociable de son œuvre depuis 1968. Elle explore les différents thèmes traités depuis plus de 40 ans, à travers une sélection de plus d’une centaine de pièces. On y voit un ensemble de livres consacrés aux écrivains, aux cosmogonies (The secret life of plants), aux grands mythes antiques (Gilgamesh et Enkidu) ; mais aussi des livres de sable, des livres brûlés, des livres de plomb et les livres, récents, d’aquarelles érotiques, réalisées sur des pages enduites de plâtre. 

Une bibliothèque, Shevirat Ha-Kelim (Le bris des vases), est également exposée. Composée d’une trentaine de volumes de plomb et de verre brisé, elle évoque le mythe kabbalistique de la Création divine selon Isaac Louria. 

On parlera dorénavant de la pratique artistique augmentée de Kiefer avec l’évidence de l’écrit au centre de son œuvre, et de comment les références littéraires, philosophiques et historiques ont irrigué son art et ses pratiques. Déroutant, une fois ? 

Anselm Kiefer, l'alchimie du livre

20 octobre 2015 au 7 février 2016 à la BNF François-Mitterrand / Galerie 2 Accès par l’entrée EST, face au 25 rue Émile Durkheim (marches) ou avenue de France (de plain-pied), à proximité de l’entrée du cinéma MK2-Bibliothèque, 75013 Paris.

Anselm Kiefer & Paul Celan & Pavot & Mémoire

Anselm Kiefer & Paul Celan & Pavot & Mémoire

La couture, c'est très (lutte de) classe :  Lanvin licencie* Alber Elbaz

La couture, c'est très (lutte de) classe : Lanvin licencie* Alber Elbaz

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out