ENTRÉE DES ABONNÉSMember Login
Me connecter
Bienvenue, (First Name)!

Oublié? Show
Log In
Enter Member Area
Mon Profil Pas abonné? Inscrivez-vous Log Out
Sentry Page Protection
L'Autre Quotidien

Mode d'emploi

L'Autre Quotidien se lit en tournant les pages comme un journal . Utilisez les flèches à gauche et à droite de l'écran. Pour naviguer rapidement dans le site, cliquez l'icône menu. Le lien Archives vous donnera un accès direct aux grandes catégories du journal (Actualités, Art, Livres etc). Cliquer sur Aujourd'hui ramène au numéro du jour. Et voilà. C'est simple.

L'étoile Mary Ellen Mark brille encore

L'étoile Mary Ellen Mark brille encore

Photo-reporter américaine, Mary Ellen Mark est morte à 75 ans après avoir exercé ses talents aux quatre coins des États-Unis et du monde, partageant son travail entre observation des marges et documentation de l’industrie du cinéma. Mary Ellen Mark, c’est l’histoire d’une photographe au talent hors pair qui fait un grand écart permanent, un jour aux Philippines sur le tournage d’Apocalypse Now, le lendemain dans les bordels des faubourgs de Bombay.

® Mary Ellen Mark

® Mary Ellen Mark

Une étoile s'est éteinte cette année, qui attendait le moment juste pour shooter ou pas. Autant dans ses reportages presse que dans ses portraits, Mary Ellen Mark savait attendre pour trouver le moment idéal, le petit plus émotionnel, qui rend la photo iconique - à  cheval sur l'attente de l'instant et la pose juste du sujet, qui comprend le but du cliché, et l'admet pour le rendre possible. 

En quarante ans de carrière, elle aura autant montré les horreurs de la guerre que les délires des stars, leurs particularités et leurs manies. De Liza Minelli à un selfie avec Marlon Brando sur le tournage d'Apocalypse Now, en passant par tous les reportages pour témoigner des horreurs et beautés convulsives du monde contemporain avec Mère Teresa ou les enfants des rues de Seattle qu'elle suit depuis les années 80, comme Tiny, elle a collaboré avec les plus grands : de Life au New Yorker, en passant par Rolling Stone et Vanity Fair. De la trempe argentique d'un Sanders, d'une Leibowitz ou d'une Dorothea Lange, elle laisse 17 livres dont Street WiseIndian CircusWard 81, ou Man & Beast, de nombreuses expos autour du monde et avait reçu en 2014 le Lifetime Achievment in Photography Award de la fondation George Eastman. Son génie aura été de laisser croire qu'elle faisait des photos faciles, par leur évidence totale (l'image juste).

J-P Simard

® Mary Ellen Mark

® Mary Ellen Mark

 
® Mary Ellen Mark

® Mary Ellen Mark

 
® Mary Ellen Mark

® Mary Ellen Mark

 
® Mary Ellen Mark

® Mary Ellen Mark

 
® Mary Ellen Mark

® Mary Ellen Mark

 
® Mary Ellen Mark

® Mary Ellen Mark

Nanotourisme : dormir dans la troisième dimension

Nanotourisme : dormir dans la troisième dimension

Ecouter/Méditer : le Deep Listening de Pauline Oliveros

Ecouter/Méditer : le Deep Listening de Pauline Oliveros

Member Login
Welcome, (First Name)!

Forgot? Show
Log In
Enter Member Area
My Profile Not a member? Sign up. Log Out