Le fil d'info alternatif (c'est pas Google actualités)

Nous avons sélectionné "à la main" les sites dont nous répercutons ici les informations en temps réel. RFI à part, aucun ne peut être considéré comme un grand média. Ils sont pointus dans leur domaine. Apportent des informations et des analyses qui font défaut dans la grande presse. S'impliquent dans la société par leur action. Il s'agit donc bien d'une sélection subjective, nous le disons franchement : c'est la nôtre, celle de L'Autre Quotidien.

La revue des média indépendants

Avec Basta!, La Quadrature du Net, Révolution Permanente, Paris-luttes.info, Rezo.net, Là-bas si j'y suis, Undernews, Lundi matin, Dormira Jamais, Frustration, Ballast, Contretemps, Période, Les Mots Sont Importants, Multitudes, Les Blogs du Diplo, L'Image Sociale, Têtu, Diploweb, Orient XXI, CQFD, Rebellyon Infos, Marseille Infos Autonomes, Indymedia Nantes, Jef Klak, 50/50 Magazine, Internet Actu, Le Vent se lève, Inkyfada, Les Influences, Médiapart.

Les Rohingyas : intérêts pétroliers, faillite démocratique et faux prophètes

Dans une certaine mesure, Aung San Suu Kyi a joué le rôle du faux prophète. Glorifiée par l’Occident depuis de nombreuses années, elle a été présentée comme une « icône de la démocratie » parce qu’elle s’était opposée au gouvernement de son pays, la Birmanie, au moment où une coalition occidentale dirigée par les USA isolait Rangoon à cause de son alliance avec la Chine.

Démonter les tours infernales avec Godspeed You Black Emperor et Antonin Artaud

Du fond de leur commune, Godspeed You Black Emperor lance des coulées de lave sonore à l'assaut du monde des stéréotypes et du mouvement vertical. L'appréhension de la modernité, chez eux, a plus à voir avec un retour au chamanisme qu'avec une lutte politique dans la rue, CRS contre cortège de tête; mais participe du même principe. Leur flux sonore exceptionnel balaye tout sur son passage, et fait entrevoir au loin, peut-être la venue d'un autre monde. Possible ? Tiendrait-on avec Luciferian Towers, leur manifeste Tutuguri? 

Gosha Rubchinskiy - Youth Hotel

Aujourd'hui, le styliste de mode et photographe Gosha Rubchinskiy pourrait bien être le seul catalyseur capable d'inspirer l'amour des Russes à des gens du monde entier. Ce qui n'est pas rien. Sortie de son livre de photos : "Youth Hotel", inspiré d'un véritable hôtel de Moscou : Otel Molodezhniy, construit pour héberger les équipes de jeunes pour les Jeux olympiques des années 1980. Les chambres étaient spacieuses et bon marché, et dans les années 2000, toute la jeunesse de province qui venait s'amuser à Moscou descendait là, où se succédaient les rave parties dans les couloirs et dans les chambres, dans une atmosphère de liberté toute neuve.

Samedi, la Maison de la poésie invite Dada


En 2017, la revue Dada et la galerie Dada à Zürich ont eu cent ans. Formidables dynamiteurs, énergiseurs et bâtisseurs du XXe siècle, les deux amis Tzara et Schwitters touchent et bousculent toujours le monde des arts plastiques comme celui des arts poétiques. Soirée d'hommage samedi à la Maison de la poésie.

Fin de partie sur un échafaudage aux Amandiers

L'ouverture politique cubaine n'étant qu'un fait récent, longtemps les artistes ont du emprunter des chemins détournés pour faire œuvre et faire sens. C'est ainsi que Tania Bruguera, avec toutes les ressources en sa sa possession (plasticienne, performeuse et artiviste), s’est attachée à écrire sa propre histoire de Cuba, en des termes libres, basés sur  les mots de Beckett avec un Endgame (Fin de partie) dont le titre fait foi.

Les vrais foyers, par Marie Cosnay

Le 17 août le mineur choyé par la famille horizontale et verticale avait rendez-vous avec la justice, la justice voulait lui regarder les os, l’avocate disait qu’il valait mieux ne pas s’opposer, l’enfant disait à la juge qu’il préférerait que d’abord elle regarde ses papiers, j’ai confiance en mes papiers, faites-les analyser, mais pour les os et les dents, c’est vous qui dites. 

Key Hiraga et Tetsumi Kudo, précurseurs cyberpunk parisiens des 60's

Arrivés à Paris dans la première moitié des années 1960, Tetsumi Kudo et Key Hiraga, deux artistes qui ont fui le Japon pour échapper à son étouffement, se sont heurtés au même mur d’incommunicabilité, d’incompréhension mutuelle profonde, de désirs inassouvissables et de cultures incompatibles avec le paysage artistique et social français. Leurs œuvres annoncent le cyberpunk avec 30 ans d'avance. Voici pourquoi.

L'ATLAS nantais de Frédéric Bridot - 3

Troisième épisode de notre découverte de Photo-ATLAS en suivant un principe immuable. La page de planche qui s'offre à vous seule et sans légende aucune dans son cadre et qui parle pour elle-même d'après la sélection effectuée par le photographe lui-même. Planches 7, 8 et 9.